La Bible Parle

Peut-on voir Dieu ou pas ? Exode 24:10 ; 33:20

todayfévrier 18, 2021 71

Background
share close

« Et ils virent le Dieu d’Israël ; et sous ses pieds, comme un ouvrage de saphir transparent, et comme le ciel-même en pureté » (Exode 24:10).
« Et il dit : Tu ne peux pas voir ma face, car l’homme ne peut me voir et vivre » (Exode 33:20).

 

1 – Question :
À première vue, il semble qu’il y a contradiction non seulement dans ces passages, mais aussi dans bien d’autres passages de l’Écriture où il est question de regarder ou de voir Dieu. En 1 Timothée 6:16 l’apôtre Paul écrit que Dieu « habite la lumière inaccessible » et « qu’aucun homme n’a vu ni ne peut Le voir ». Voir aussi Jean 1:18 : « Personne ne vit jamais Dieu » ; Col 1:15 : « l’image du Dieu invisible » ; 1 Tim. 1:17 : « au seul Dieu, incorruptible et invisible ». Et pourtant le Seigneur Jésus dit en Matthieu 5:8 : « Bienheureux ceux qui sont purs de cœur, car ils verront Dieu ». Qu’y a-t-il à rajouter sur ce sujet ?

2 – Réponse :
2.1 – [Des cas de l’Ancien Testament]
Dans l’Ancien Testament, il y a encore d’autres passages où des gens ont vu Dieu : par exemple Agar en Genèse 16:13, Manoah en Juges 13:22 et Ésaïe en Ésaïe 6:5. Ces contradictions apparentes ont toujours suscité beaucoup d’interrogations chez de nombreux lecteurs de la Bible ; pour les comprendre nous devons considérer la nature de Dieu et la manière dont Il se révèle.

2.2 – [Un esprit est invisible]
Contrairement à Ses créatures terrestres, Dieu est un être immatériel : « Dieu est esprit » (Jean 4:24). L’esprit invisible fait contraste avec la matière visible. Quand le Seigneur ressuscité s’avança au milieu des disciples et que, de peur, ceux-ci croyaient à tort voir un esprit, Il leur répondit : « Un esprit n’a pas de la chair et des os, comme vous voyez que j’ai » (Luc 24:39). Dieu, en Lui-même, est invisible, et aucune créature ne peut jamais Le voir comme tel.

2.3 – [Voir Christ, soit en Esprit et par la foi, soit plus tard « comme Il est » : en Lui habite la plénitude de la Déité corporellement]
D’autre part, dans la courte section de Colossiens 1:14-15, nous trouvons deux faits significatifs pour répondre à la question posée. D’abord, il est confirmé que Dieu est invisible. Deuxièmement, il est affirmé qu’il y a quelqu’un qui est l’image du Dieu invisible. Ce quelqu’un est le Fils éternel de Dieu. Quand Dieu, qui est invisible en Lui-même, se révèle, Il le fait partout et toujours dans Son Fils. Dès l’éternité Celui-ci est l’image du Dieu invisible, le resplendissement de Sa gloire et l’empreinte de Sa substance (de Son Être) ; et Il est aussi la Parole éternelle, c’est-à-dire l’expression parfaite de ce que Dieu est (Col. 1:15 ; Héb. 1:3 ; Jean 1:1). Lors de Son incarnation, il est dit : « Et la Parole devint chair et habita au milieu de nous (et nous vîmes Sa gloire, une gloire comme d’un Fils unique de la part du Père) pleine de grâce et de vérité… Personne ne vit jamais Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, Lui L’a fait connaître » (Jean 1:14, 18). Il est aussi dit de Lui que toute la plénitude de la Déité habite en Lui corporellement (Col. 1:19 ; 2:9). Par conséquent, quiconque croit en Lui peut déjà, en Esprit et par la foi, voir la « gloire de Dieu dans la face de Christ » (2 Cor. 4:6). Mais quand le Seigneur Jésus viendra pour introduire Ses rachetés dans la maison céleste du Père, nous « Le verrons comme Il est » (1 Jean 3:2), autrement dit, nous verrons en Lui toute la plénitude de la Déité, bien qu’au sens absolu celle-ci soit et demeure éternellement invisible (cf. Jean 14:9).

2.4 – [Visions de Christ avant l’incarnation]
Mais qu’en est-il des gens du temps de l’Ancien Testament qui ont vu Dieu avant que Son Fils ne devienne homme ? En principe, ce que nous lisons sur le temps postérieur à Son Incarnation dans le Nouveau Testament s’applique également avant. Chaque fois que Dieu se révélait, Il le faisait dans le Fils, même que Celui-ci ne soit pas encore devenu homme. Ce Fils était le Fils éternel qui a créé les mondes : « Car par Lui ont été créées toutes choses, les choses qui sont dans les cieux et les choses qui sont sur la terre, les visibles et les invisibles, soit trônes, ou seigneureries, ou principautés ou autorités : toutes choses ont été créées par lui et pour lui » (Col. 1:16 ; cf. Jean 1:3 ; cf. 1 Cor. 8:6 ; Héb. 1:2). Quand Ésaïe « vit le Seigneur assis sur un trône haut et élevé », c’était le Fils éternel de Dieu dans Sa gloire d’après Jean 12:41.

2.5 – [Visions de l’Ange de l’Éternel appelé aussi l’Éternel ou Dieu]
Même quand il est question de « l’Ange de l’Éternel » dans l’Ancien Testament, cela ne désigne pas une créature, mais une manifestation visible de Celui que nous connaissons aujourd’hui comme le Fils de Dieu. Contrairement aux anges créés, il est parlé de Lui tantôt comme de « l’Ange de l’Éternel », tantôt comme « l’Éternel » ou « Dieu » dans le même contexte.
C’est le cas, par exemple, avec Agar à la fontaine d’eau dans le désert. C’est « l’Ange de l’Éternel » qui lui parla (Gen. 16:7, 9, 10, 11). Mais au v. 13, elle parle du « nom de l’Éternel qui lui avait parlé : Tu es le Dieu qui te révèle ».
L’Ange de l’Éternel apparut à Moïse dans un buisson d’épines, mais c’est l’Éternel Lui-même qui lui parlait (Exode 3:2,4).
Dans le récit de Juges 6, « l’Ange de l’Éternel » apparaît et parle à Gédéon (v. 11.12 ; au v. 20 il est appelé « l’ange de Dieu »), mais dans les v. 14 et 16, c’est l’Éternel Lui-même qui parle.
En Juges 13, il est dit que Manoah « connut que c’était « l’Ange de l’Éternel » qui leur était apparu plusieurs fois, et il dit à juste titre à sa femme : « Nous avons vu Dieu », bien que sa crainte de devoir mourir tous les deux ne se soit pas réalisée à ce moment-là (13:21-23).

2.6 – [La vision de Dieu par les anciens en Exode 24]
Selon Exode 24:10, les anciens d’Israël virent « le Dieu d’Israël » ; c’était « l’Éternel » et donc une forme d’apparition du Fils de Dieu, comme plus tard Ésaïe. Mais quand Dieu dit à Moïse : « Tu ne peux pas voir ma face, car l’homme ne peut me voir et vivre » (Exode 33:20), alors Il parlait dans le sens absolu, comme le « Dieu invisible ».

2.7 – [Voir Dieu ne peut avoir lieu qu’en Christ]
En résumé, cela veut dire ceci : Dieu, en Lui-même, est invisible pour nous, les êtres humains, des créatures. Sa révélation visible éternelle est cependant le Fils qui, déjà au temps de l’Ancien Testament, c’est-à-dire avant Son incarnation, s’est montré aux hommes sous des apparitions visibles. En Lui, l’homme peut voir Dieu ; et en Jésus-Christ, le Fils de Dieu, il voit Dieu dans toute Sa plénitude. Car Il est Dieu, révélé en chair.

 

Table des matières :
1 – Question :
2 – Réponse :
2.1 – [Des cas de l’Ancien Testament]
2.2 – [Un esprit est invisible]
2.3 – [Voir Christ, soit en Esprit et par la foi, soit plus tard « comme Il est » : en Lui habite la plénitude de la Déité corporellement]
2.4 – [Visions de Christ avant l’incarnation]
2.5 – [Visions de l’Ange de l’Éternel appelé aussi l’Éternel ou Dieu]
2.6 – [La vision de Dieu par les anciens en Exode 24]
2.7 – [Voir Dieu ne peut avoir lieu qu’en Christ]

 

Arend Remmers [ajouts Bibliquest entre crochets]
Ermunterung und Ermahnung, 2011-9 p. 276

 

Written by: admin

Rate it

Previous post

La Bible Parle

REFLEXION SUR L’EXISTENCE DE DIEU

Il n’est pas nécessaire de voir, à côté de l’œuvre d’art, la photographie de l’artiste pour croire à son existence. Le chef-d’œuvre témoigne pour lui. Le Créateur de l’univers a donné des preuves en suffisance pour se faire reconnaître par tout ce que nos yeux peuvent admirer. Du plus minuscule jusqu’au plus grandiose, tout proclame la sagesse qui a présidé à l’harmonie de cette création. Indépendamment du fait que Dieu […]

todayfévrier 18, 2021 4


Similar posts

La Bible Parle

Le baptême de Jésus.

Le baptême de Jean : un baptême de repentance C’est à l’âge de trente ans que Jésus entre dans son ministère public. Il l’inaugure en recevant le baptême des mains de Jean, surnommé le baptiseur. Quelle était pour Jésus la signification de ce baptême ? Pour le peuple nous savons ce […]

todaydécembre 20, 2021 1

La Bible Parle

PROPITIATION et SUBSTITUTION

L’épître aux Hébreux fait évidemment allusion dans le dernier chapitre (13:11) au fait exprimé en Lév. 16:27, 28 : « On transportera hors du camp le taureau du sacrifice pour le péché et le bouc du sacrifice pour le péché, desquels le sang aura été porté dans le lieu saint pour faire […]

todayaoût 7, 2021 3

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CONTACTEZ NOUS

0%